Wiki BestLecture
64 Publications
JealyJ
RebyRina
Reby Redfox
Akemi7
Oméga
Tous les contributeurs
JealyJ
RebyRina
Akemi7
Oméga
• 5/8/2015

Solorsean - JealyJ

Code couleur :


Hazel
Sidonie
Abramelor
Ipsos
Ria
Élise
Jeanne
Usidans
Anouchka
Elion
Finiel


J'écris donc une fiction depuis 2 ans maintenant, et je tenais beaucoup à vous la partager ! :D Sachez que j'ai l'habitude de faire de longs chapitres, et je m'en excuses x)

/Je vous prierai de bien vouloir ne pas copier mes codes./

Je suis désolée mais j'ai dès le départ commencé à mettre des couleurs selon les personnages, et je continue aujourd'hui XD

Ma fiction est surnaturelle et est dans un autre monde. Il y a pas mal d'amour, je ne le cache pas, mais si vous n'aimez pas les histoires romantiques, essayez quand même ma fic, car il y a pas mal d'aventures ! ^^ (sachez que j'ai HORREUR des livres de 1 000 pages constitués uniquement d'amour où deux personnages se tournent autour et n'osent rien dire. Donc voilà, comptez pas sur moi pour faire ça ! XD)


Introduction : Désolée
Hazel

Pourquoi suis-je un vampire ? Pourquoi ma sœur est humaine ? Pourquoi notre mère nous a abandonné et nous a envoyé sur Solorsean, un monde rempli de créatures surnaturelles ? Pourquoi suis-je tombée amoureuse d'Ipsos ? Ai-je un avenir avec lui ?

Ce sont ce genre de questions qui font ma vie. Et je n'ai pas envie que les gens me répondent, car je sais que les réponses me feront du mal.


Sidonie

Elle est là en train de pleurer, et je ne sais pas pourquoi. J'ai voulu lui parler, mais elle m'a repoussé, et je suis repartie la regarder par la fenêtre de ma chambre. Je devrai peut-être réessayer... Après tout, elle est ma sœur. 

Je suis la reine d'un royaume, je sais gérer les crises économiques, choisir l'emplacement le plus stratégique pour chaque construction, m'occuper des programmes scolaires, et pleins d'autres trucs, mais en ce qui concerne ma sœur...

Je connaît son caractère, et si elle pleure c'est à cause de quelque chose de grave. Je ne l'ai jamais vue pleurer auparavant, si quelqu'un lui faisait du mal, elle se vengeait. Mais là... J'avais beau réfléchir, je ne voyais pas ce qui pouvait la tourmenter.

Ma sœur ne me fait pas confiance, elle m'apprécie, mais ne m'adore pas. Elle me considère que comme une simple amie, une copine même je dirai. On a jamais eu de délires à nous, on ne mange presque jamais ensemble, quand on se parle on s'engueule souvent, et la plupart du temps car elle me ment tout le temps et que je ne supporte pas ça.

Enfin, il faut que je trouve une solution, j'en peux plus de la voir pleurer contre ce cerisier. Mais qu'est ce que je peux faire ? Elle ne veut pas me voir, et à ce que je sache elle n'a pas d'amis vers qui se tourner.


Hazel

Sidonie, pense à autre chose, pense à toi un peu. Si seulement on pouvait me laisser tranquille... Je n'ai pas envie d'entendre des phrases du genre il en valait pas la peine, oublie-le, passe à autre chose... Je n'ai jamais compris en quoi ces phrases sont censées réconforter, en quoi insulter l'homme que l'on aime aidera ?

Enfin, c'est un des nombreux mystères de la vie. Et un des nombreux malheurs de la vie. Il y a aussi les bonheurs de la vie, mais celui qui a inventé cette phrase n'était sûrement pas un vampire vivant sur Solorsean et n'est pas tombé amoureux d'un elfe.

Je suis un vampire... Il est un elfe... Ces deux phrases me font terriblement mal et vont tellement mal ensemble.

Certaines règles ont été inventés sur Solorsean afin d'éviter la guerre, comme par exemple ne pas tuer un humain vivant depuis plus d'1 mois sur Solorsean, beaucoup d'autres dont on aurait jamais eu l'idée de créer comme par exemple l'interdiction à un loup-garou de faire le portrait raciste, sexiste et homophobe d'un ange. Bon d'accord, là j'invente un peu, enfin il y a réellement une règle de ce style. Enfin, il y a une règle, qui interdit à un ange et un démon, un neko et un loup garou ou un elfe et un vampire de s'embrasser. C'est interdit et est punissable de prison, ou de mort si ce crime est commit plusieurs fois. La mort. Pour de simples baisers. Parce que l'un a des dents pointues, et l’autre des oreilles pointues. Je hais Solorsean.


Sidonie

Rester plantée là ne m'avancera à rien. Bon allez Sidonie... À 3 tu vas la voir... 1... 2... Hein ?

Quelqu'un a fait le premier pas avant moi. Un jeune homme, un elfe plus précisément s'approche de ma sœur. Il lui parle, il a l'air désolé, et Hazel réagit quand elle entend sa voix. C'est bizarre, j'ai l'impression qu'Hazel pleure encore plus. Elle le repousse, se retourne mais il s'approche et la prend dans ses bras, et elle a l'air d'aimer ça. Elle se retourne de nouveau, et ils se regardent. Elle a soudain cessé de pleurer, et il sourit. Puis je comprend : ils s'aiment.

Je descend à toute allure les empêcher de commettre ce crime.


Hazel

Ipsos...

-Que fais-tu là ?

-A ton avis ? T'es partie en courant et en pleurant, je pouvais pas rester là les bras croisés !

-Si, tu aurais très bien pu...

-Mais je voulais pas te laisser comme ça.

-Maintenant tu peux partir, regardes, je vais bien.

-Je ne veux toujours pas, tu pleurais encore il y a 2 minutes.

Il m'a caressé la joue, et a essuyé mes larmes. J'ai arrêté de pleurer, et j'ai pris sa main. Je l'aimais... Mais je devais reprendre mes esprits. Je l'ai repoussé. Enfin j'ai essayé, mais mes mains se sont arrêtés au contact de son torse. J'ai rougit et j'ai écarté mes mains, mais je n'ai pas réussi à écarter autre chose, ou même à simplement de cligner des yeux et d'arrêter de le regarder... C'est ça l'amour ?

Il s'est approché de moi et m'a pris le menton, et m'a embrassé. C'était... Magique. Je n'ai jamais ressenti un tel bonheur de ma vie. C'était la première fois que j'embrassai un garçon, c'était la première fois que je suis tombée amoureuse, et surtout qu'un garçon est tombé amoureux de moi. C'était très différent de la télévision, quand on voit notre personnage préféré avoir enfin le courage d'avouer ses sentiments à la femme qu'il aime, et qu'ils s'embrassent. Non, là c'était... De la braise, du feu, de la lave. Et ce sentiment était amplifié par le fait que c'était interdit. Un amour interdit... Mes histoires d'amour préférées, mais celles que je n'aurai jamais aimé vivre. Enfin, au moins maintenant, je me sentais vivre.

-Hazeeeeel !

Qu'est ce qui se passait ? On m’appelait ? Qu'est ce qui se passe ? Je l'embrasse ! Je l'ai repoussé, mais je n'ai pas pleuré. Maintenant je tremble, j'ai peur, que va-t-il arriver ? Je ne vais pas mourir c'est sûr, mais je ne le reverrai plus jamais, c'est sûr et certain. 

-Hazel, qu'as tu fait ?

C'était Sidonie, elle avait tout vu, elle avait les larmes aux yeux, elle savait très bien que j'allais souffrir et que j'irai en prison, et moi aussi. Mais nous ne savions pas encore le châtiment qui allait m'arriver, et que l'avenir allait être complètement bouleversé, enfin ça ce n'est pas ma faute.

-Qu'as tu fait ? Tu l'as embrassé !

-Dé... Désolée...


Sidonie

C'est la première fois qu'Hazel s'excusait. Pourtant, elle n'avait pas l'air de regretter ce qu'elle avait fait. 

-Il y a un problème ?

On s'est regardées avec ma sœur. Mais de quel type était elle tombée amoureuse ?

-On va aller en prison !

Il a fait un bond.

-Ne me dit pas que tu n'étais pas au courant !

-Euh... Au courant de quoi ?

-Comment c'est possible de ne pas connaître ça ! Un elfe et un vampire ne doivent pas s'embrasser ! De plus, vous êtes tout les deux de famille royale, vous serez pas avantagés du tout !

Ils se sont regardés, et j'avais reconnu quelques secondes plus tôt qui était cet elfe, c'était Ipsos, le prince des elfes.

-Quoi ? Tu es d'une famille royale ?

-Toi aussi ?!?

-Désolé, je ne voulais pas que tu profites de moi !

-Je te l'ai caché pour la même raison... Je suis Hazel Iae, princesse d'Iae, sœur de Sidonie Iae, reine d'Iae.

-Et moi Ipsos Elfe, dauphin des elfes.


(Petite parenthèse :

Dans Solorsean, la politique est coupée en 4 grades (rangée par ordre du plus puissant au moins) :

-Usidans Iriel, président de Solorsean, fils d'un elfe et d'une ange. Il est élu pour 10 ans, il gère les conflits entre royaumes ou races entières, ou même mondiales, même si ce n'est jamais arrivé. Il s'occupe surtout de maintenir la paix et de créer des lois quand il le faut.

-Le Conseil Royal, gérée par les premiers de chaque race, qui ont bénéficié de l'immortalité. Ils élisent le président, et s'occupent de juger les criminels.

-Les familles royales de races, élus pas héritages, ils s'occupent de ce qui concernent leurs races. Jugent les criminels commettant un léger crime. Ils sont surtout les représentants des races, lors de réunions ou d’événements mondiaux.

-Les familles royales de royaume (abrégé RRR = rois et reines de royaume), élus par héritages, ils sont au total 5, ils s'occupent de ce qui est des travaux de leurs royaumes, et représentent celui-ci. Ils ne sont pas très puissants. 

C'est le Conseil Royal qui élit la nouvelle famille royale d'un royaume ou d'une race en cas de démission ou d'assassinat de celle-ci.

Hazel et moi faisons partie de la famille royale d'Iae, le royaume le plus à l'Ouest de Solorsean. Je suis la seule à régner.

Ipsos est le dauphin, le fils du roi des Elfes.

Fin de la parenthèse.)


Ils ne le savaient même pas...

-Comment un prince peut être aussi idiot ?

-Je ne le savais pas, ça ne fait pas non plus de moi un idiot.

Il y eut un silence durant quelques minutes.

-Maintenant, Ipsos, euh je veux dire Dauphin des Elfes, je t'ordonne de partir. Tu n'as aucun pouvoir sur moi, je suis humaine, mais j'ai tout les pouvoirs sur toi, tu es à Iae.

Il a jeté un dernier regard à Hazel et est parti. Maintenant je devais avoir une conversation avec Hazel, mais dès que je me suis retournée, elle était déjà partie.


(Début de la parenthèse :

Chaque race dispose de certaines caractéristiques.

-Le vampire : Boit du sang humain, doit boire environ 50 ml par semaine, qui est peu. Ils ne sont pas accros. Il ont une grande vitesse.

-L'elfe : Sont (normalement) dotés d'une grande intelligence. Ils ont des oreilles pointues.

-Le démon : Ne naît pas méchant, mais est élevé pour être méchant, car le premier démon était très égoïste et méchant, et a élevé ses enfants comme ça. C'est devenu un cercle vicieux, et le caractère de méchant a été attribué aux démons. Possède deux cornes sur leurs têtes.

-L'ange : pareil que le démon mais version gentil, avec une auréole.

-Le loup-garou : Devient un loup toutes les nuits de pleine lune. Chaque habitant de Solorsean (non loups-garous) possèdent une cave pour se cacher et se protéger ces nuits là.

-Le neko : Personne ayant le pouvoir de se transformer en chat, possède des oreilles et une queue de chat sous version humaine. Se promène toujours avec un chat, appelé gatto avec qu'il peut communiquer.

Fin de la parenthèse.)


Hazel

Je ne savais plus ce que je devais faire... Me cacher éternellement et pour ne pas aller en prison ? Non, cette solution n'était même pas envisageable. De toute façon, Iriel devait déjà être au courant. J'admire ce gars, d'habitude les bâtards, parents de races différents, sont maltraités, rejetés, et ils se laissent faire. Mais Usidans Iriel a su exploiter ses pouvoirs et est devenu je dirai LA personne la plus puissante qui n'ait jamais existé. Et je ne sais pas comment, mais il est courant de ce qu'il se passe à chaque moment.  Et il a réussi à devenir le président de Solorsean.

Il est désormais mari et père de démones. Je ne sais pas trop ce qu'il faisait avec une démone, enfin c'est son choix après tout. Qui suis-je pour critiquer les gens ?


3 heures après, une fois qu'Hazel et Ipsos ont été arrêtés et emmenés au siège du Conseil Royal, où ils seront jugés.


Usidans

Voilà maintenant 6 ans que je n'avais pas assisté à un procès. C'est très rare pour le président d'assister à un procès, et quand ça arrivait, il y avait une bonne raison. Aujourd'hui j'assiste au procès d'Hazel, princesse d'Iae, et d'Ipsos, Dauphin des elfes. Enfin, ce procès je m'en moquais, ce n'était pas pour ça que j'étais venu, mais pour la conférence qui allait arriver ensuite, mais étant donné que j'étais arrivé une heure avant, autant participer à ce procès.

Les deux accusés se sont assis sur une chaise, ils ne se sont pas regardés. Puis chaque membre du Conseil Royal a, l'un après l'autre, dit les faits et raconté pourquoi ils étaient convoqués. Hazel et Ipsos ne se sont pas regardés et n'ont rien dit. C'était très ennuyant, il  n'y avait pas d'action, personne ne pleurait ou criait, c'était pas comme il y a 6 ans à mon dernier procès. Enfin bref, le Premier Vampire a annoncé leurs peines : 5 ans d'emprisonnement en prison chacun. Et là il commençait enfin a il y avoir de l'action.

Ipsos s'est levé et a crié, et a raconté qu'il ne connaissait pas cette loi mais qu'elle si, il l'a poussé à l'embrasser, et qu'il était prêt à prendre sa peine et prendre 10 ans d'emprisonnement, et comme quoi elle ne méritait pas d'être châtiée.

Les membres du Conseil Royal se sont parlés, et tout devait être revu si Ipsos n'était pas au courant de la loi lors de l'acte. Je suis intervenu.

-Assez. Ipsos, votre requête est acceptée. Vous passerez 10 ans dans la prison du royaume de Diore. Vous ne pourrez recevoir de la visite qu'une fois par mois.

Hazel, vous n'êtes pas pour autant jugée innocente, vous aurez aussi un châtiment. 

Envoyez Ipsos en prison. Hazel, je vous prie de rester ici. Amenez les prochaines personnes à être jugé. Je viens de trouver solution à tout nos problèmes.

Les membres du Conseil m'ont regardés. Ils n'avaient pas l'air d'accord pour que Hazel reste pour la conférence. Enfin après tout, il faut bien qu'Hazel reste pour la conférence, car maintenant sa vie, et toute la vie des habitants de Solorsean repose entre ses mains.

Chapitre 1 : HAT
Usidans

Ipsos fut emmené, et Hazel avait l'air terrorisée, abasourdie, dévastée.

Les personnes convoquées pour la conférence arrivèrent. Hazel a fait un bond et Sidonie aussi.

-Je vous ai convoqués aujourd'hui, rois et reines de royaumes, pour vous parler d'une affaire très importante. Mlle Hazel Iae, veuillez allez vous asseoir au fond de la salle en attendant. Je vous parlerai de votre mission à la fin.

J'ai commencé mon discours. Je devais faire très attention, juger chaque mot que j'allais dire, avoir beaucoup de tact, et faire très attention à ne pas les faire paniquer et faire en sorte à ce qu'ils comprennent tout. Pour cela, je devais d'abord attirer vraiment leur attention et leur concentration.

-Solorsean risque de disparaître.

Tout le monde fut figé. Certains respiraient à 100 à l'heure, d'autre respiraient à peine. Je crois que j'ai raté mon objectif qui était de ne pas les faire paniquer.

-La race des vampires est en grand danger. Si nous ne nous y remédions pas très vite, il n'y aura plus trace d'un vampire d'ici un an.

Hazel devint pâle, elle tremblait. J'avais souvent entendu parler d'Hazel, la princesse vampire d'Iae. Celle qui tenait tête à tout le monde, celle qui ne pleurait jamais, celle dont le nom faisait craindre certains enfants. Hazel la cruelle. Enfin ceci n'était que des rumeurs. Je me suis renseignée sur elle il y a environ 3 mois, elle peut être souvent cruelle, mais elle éprouve des sentiments. Je ne sais pas pourquoi des gens sont allés raconter de telles rumeurs sur elle. D'ailleurs, si les personnes croyant à ces rumeurs la voyaient, en ce moment, ils n'y comprendraient rien. Ce n'est pas Hazel la cruelle que j'ai devant moi, mais seulement la sœur de Sidonie la douce.

-Mais, moi, Usidans Iriel, sais comment remédier à ce problème. Mais vu que cela ne sert à rien de donner la réponse avant la question, voilà le problème : les HAT manquent terriblement.

Après avoir passé 4 heures à leur expliquer le problème, ce qu'étaient des HAT, comment je comptai résoudre ceci, et après avoir répondu à toutes leurs questions et avoir expliqué la mission d'Hazel, chacun était repartit chez eux, réfléchissant à ce que je venais de leur dire j'imagine.

Profitez bien de cette semaine, car une fois celle-ci passée, rien ne sera plus pareil pour vous.


Hazel

Je n'ai pas pu reparler à ma sœur depuis mon procès, je me demande si elle va bien... Après tout ce que nous a racontés le président Iriel... Je plains ma sœur. Elle doit avoir peur... Et c'est moi qui suis chargée de lui ramener cet HAT, qui la tourmentera durant des semaines. Et une fois qu'elle s'en débarrassera, je lui amènerai quelqu'un d'autre.

Quelqu'un d'autre à qui mentir, à manipuler, à faire souffrir, à tuer.

Je n'aurai jamais imaginé inclure les terriens dans la politique de Solorsean.


Sidonie

J'ai peur... Hazel doit ramener 5 terriens sur Solorsean. Cinq innocents. Cinq personnes que je considère comme ma famille... Et elle devrait garder le secret. Seul les RRR, Hazel, le Conseil et le Président sont au courant, et ça doit rester comme ça.

Je me souviens sur la Terre, j'y suis née, je me souviens de ma mère, je me souviens de tout. J'habitais dans une ville dans le nord de l'Italie. Je me souviens aussi de la naissance d'Hazel. Les yeux de ma mère lors de sa naissance, ses larmes de bonheur. Puis le jour où elle nous a envoyée dans une fusée vers Solorsean, et ses larmes, qui étaient complètement différentes, sa peau, toute blanche, et son écriture tremblante, qui m'expliquait très brièvement Solorsean, et les questions qu'on allait me poser, et ce que je devrais répondre, ainsi que les caractéristiques d'un vampire, et le fait qu'Hazel en était un.

Elle avait beau m'expliquer beaucoup de choses sur cette lettre, je n'avais fait que me poser plus de questions, sur la raison du vampirisme de ma sœur, sur notre abandon, sur le fait qu'elle en sache autant sur Solorsean. Je n'avais que 6 ans... Que 6 ans...

Et aujourd'hui ma sœur retourne sur la Terre, part chercher des terriens. Je sais que ma sœur n'a jamais aimé la Terre, celle-ci ne lui a rien donné, à part de la haine.

Et j'ai aussi si peur qu'elle revoit ma mère, car je sais qu'Hazel s'énervera, et j'imagine que cela fera du mal à ma mère de revoir les enfants qu'elle a abandonné.


Lorra

-L'extinction des vampires ? C'est pour ça qu'un vampire est allé sur la Terre chercher des humains ?

-Oui. Les vampires représentent environ 20 % de la population de Solorsean, on ne peut pas se permettre de les laisser mourir. Et je te rappelle que c'est confidentiel, n'en parle à personne.

-Et qu'est ce que tu vas en faire de tout ces gars ?

-C'est simple, chaque jour les RRR devront relever un peu de leur sang, et le distribuer aux vampires de leurs royaumes. Au bout d'un mois, je renverrai Hazel en chercher de nouveaux humains et les RRR seront chargés de tuer les HAT dont ils s'étaient occupés durant ce mois.

-HAT ?

-Humain A Tuer.

-Et comment on appelle les humains déjà habitants de Solorsean ?

-HAP ; Humain A Protéger.

-Ce que tu fais ne changera rien tu sais. Et après tout, les vampires ne font rien pour l'avenir de notre royaume, je vois pas pourquoi le royaume ferait quelque chose pour eux.

-Et toi ? Tu fais quelque chose pour le royaume ?

-En quelque sorte. Je m'occupe en ce moment de remettre quelqu'un dans le droit chemin.

-Qui c'est ?

-Quelqu'un.

-Dis moi qui c'est, je peux employer les bons moyens pour le corriger. Après tout je suis le président, je dispose de tout les droits dans ce royaume.

-Je sais qui t'es, pas la peine de la ramener, Sire Usidans Iriel.

-Par contre, personne ne sait qui tu es.

-C'est mieux comme ça.

Et je repartis. Il m'énervait ! Il avait pris la grosse tête, depuis... Depuis toujours je crois. Il voulait tellement être le grand Président sans qui Solorsean aurait sombré et qui a sauvé toute l'humanité, et voulait tellement que le monde sache qui je suis.

-LORRA ! Reviens ici !

Il pourrait crier autant qu'il voulait. Ce repas était la chance que je lui avais donné pour se pardonner pour tout ce qu'il m'avait fait. Mais rien à faire, il a passé la soirée à parler de politique. Et je savais que si je lui parlais encore il allait essayer de me convaincre de révéler au monde qui j'étais. Mais il peut toujours rêver.

-Adieu, M. Usidans Iriel.


Jeanne

Parfois je me demande comment je fais. Créer une chanson en écoutant de la musique. C'est illogique, enfin ça procure plutôt de bons résultats !

-Jeanne ?!?

-Élise ! Viens, entre. Ça va mieux ton pied ?

-Oui merci.

J'ai arrêté ma musique et posé ma guitare.

-Tu travailles trop.

-Et toi aussi, regardes ce que tu t'es faite à la cheville.

Elle souria. Élise était quelqu'un de réservée, je ne l'ai jamais vue rire de ma vie, pourtant on est très amies. Elle habitait assez près de chez moi, il faut croire que notre ville, Doname, n'était pas très grande et entourée d'une grande forêt donc c'était dur, voire impossible que deux habitants de Doname habitent loin.

-Attend moi là !

Je suis allée prendre ma guitare, et j'ai commencé à chanter.

Rire, c'est ce qu'y a d'plus beau,

Rire, c'est monter si haut
Et toucher les ailes des oiseaux
Rire, c'est ce qu'y a d'plus beau
Rire c'est voler le temps
Rire c'est rester vivant
Et brûler au cœur d'un volcan

Rire, c'est ce qu'y a d'plus grand

Elle a applaudit.

-Bravo je n'ai jamais vu une si belle reprise d' "Aimer" de Roméo et Juliette.

Elle souriait.

-Je ne mourrai pas avant de te voir rire, je te le promets. Sinon ça te dit de manger ensemble ce soir ?


Hazel

J'aimerai tant ne pas avoir à faire ça, mais je n'ai pas le choix. Et puis maintenant c'est trop tard pour faire quoi que ce soit pour empêcher ça, car je suis déjà sur la Terre.

L'air est très différent de celui-ci de Solorsean, ici il bouge, il souffle, un petit air frais alors que le soleil tape énormément, il fait très chaud. Il y a beaucoup de gens en vêtements légers, et à ma grande surprise, ils parlent la même langue que moi, la personne qui a fondée Solorsean devait parler cette langue. Enfin il y a beaucoup de mots que je ne comprend pas, comme «van», ou «pissine», des mots dont je ne connais pas le sens, et encore moins l'orthographe.

On m'a confié une lettre, avec des instructions. Les seules instructions que j'ai reçu sont :

-Prends des personnes de sang AB, ce sont les meilleurs

-Repars au bout de 3 heures

-Prends des jeunes adultes

-Prends en 5

-Met la tenue que l'on t'a donné afin de passer inaperçu

-Ne fais pas de conneries et ne bouffe personne.


C'est l'auteur de cette lettre que je vais bouffer, pas les terriens. Ne peut-on pas avoir confiance en moi ? Non, bien sûr.

Ici les rues sont plus grandes que dans mon monde habituel, et je vois enfin des voitures. On m'en a déjà parlé mais c'est très impressionnant d'en voir. Et c'était la même chose pour les téléphones. C'est incroyable. Pourtant avec un peu de recul les personnes n'avaient pas l'air d'être si différentes qu'ici.

-Excusez-moi ?

Une petite voix m'a fait sursauté.

-Oui ?

-Vous venez d'emménager dans la maison au bout de la rue ?

-Euh... Oui, comment tu le sais ?

Pourquoi j'ai dit ça, pourquoi je me suis embarquée dans son histoire ? Ça aurait été bien plus simple que j'étais simplement de passage. Et d'ailleurs, pourquoi elle me vouvoyait ? Je n'étais pas une reine.

-Ah, enchantée, je m'appelle Élise. J'habite ici depuis toujours et c'est un petit village, et je connais tout les habitants, mais pas toi, ça m'a surpris.

-Merci de ton accueil. Je peux te poser une question ?

-Allez-y ?

-De quel groupe sanguin êtes vous ?

Elle ouvrit de grands yeux. Il fallait que je sois directe, je n'avais pas de temps à perdre.

-Euh... De groupe B... Puis-je savoir pourquoi ?

Je la frappa à la tête. Le goût du sang B et du sang AB était presque le même. Ça devrait être bon, personne ne remarquerait rien. Elle s'est évanouie, et je l'ai ramenée au vaisseau, qui était au plein milieu d'une forêt. Je l'ai enfermée et je suis partie en chercher 4 autres. Elle était mignonne cette Élise, avec sa tresse brune, sa veste marron et sa robe blanche. Je la choisirai pour Iae !


Jeanne

Cela fait maintenant 30 min que je l'attends. Élise est souvent en retard mais ce n'est que d'un quart d'heure maximum.

J'ai décidé de l’appeler : aucune réponse. Pourtant elle a toujours son téléphone sur elle, en mode vibreur et dans sa poche. Je n'attendrai pas une minute de plus ! Je suis partie, et je suis allée chez elle, elle n'y était pas. Je suis allée au studio où on était tout à l'heure, car quand je suis partie, elle était restée. Je vis sa voiture en bas du studio, j'ai soufflé. Elle avait dû s'assoupir où peut-être qu'elle n'a tout simplement pas fait attention à l'heure. Mais une fois la porte ouverte, j'ai pu remarquer que les lumières étaient éteintes. J'ai crié son nom, rien. J'ai cherché partout, elle était partie. Mais où serait-elle partie sans sa voiture ? Le studio est tout à l'est du village, et elle n'a pas pu faire les magasins ici il n'y en a pas... J'ai paniqué. Puis j'ai tourné la tête vers sa voiture, son sac était sur le siège avant, et la voiture était ouverte, elle a dû sortir pour faire quelque chose ou parler avec quelqu'un, mais elle n'est pas revenue. J'ai attendu un quart d'heure, adossée à sa voiture. Toujours rien. J'ai pleuré, j'ai paniqué, j'ai demandé à chaque passant s'ils ne l'avaient pas vu, mais personne, non. J'ai appelé la police, et je leur ai tout raconté. Ils ont interrogé beaucoup de personnes eux aussi, mais eux ont trouvé un résultat. Un homme qui passait par là a vu Élise sortir de la voiture et parler à une femme rousse, celle ci lui à un moment posé une question, elle a répondu et la femme rousse l'a frappée, et a emmenée Élise. L'homme n'a rien pu faire, car il est malheureusement en fauteuil roulant et muet, mais il a tout vu.

Élise a été kidnappée...


Abramelor

-Joyeux anniversaire !

Finiel m'avait, comme l'année dernière, et l'année encore d'avant, et celle d'encore avant je crois, préparé un anniversaire surprise. J'ai fait semblant d'être surpris. Tout mes amis étaient là, et aussi une démone que je n'avais jamais vu auparavant. Elle me regarda, et me fit un sourire très timide. Soit elle était vraiment très timide, soit elle bluffait, car un démon timide, ça tient pas trop la route. Je suis allé la voir.

-Enchanté ! Qui es-tu ?

-Bonjour, je suis l'amie d'un de vos amis et il m'a proposé de venir. Ça vous dérange pas ?

Elle bluffait énormément. Un démon ça vient, ça fout le bordel et ça repart, mais c'est pas poli.

-Non non, ne t'inquiètes pas ! Comment tu t'appelles ?

-Riaxmalorrashka.

J'ouvris de grands yeux. C'est la première fois que j'entendais un nom si long et si bizarre.

-Mais mes amis m'appellent Lorra !

-Très bien, Riaxmalorrashka, quel est l'ami qui t'a fait entré ici ?

J'ai bien fait attention à dire tout son nom, car je ne deviens pas ami avec des faux gentils démons, mais seulement ceux qui le sont vraiment.

J'ai été abandonné à ma naissance, et ce sont des elfes qui m'ont recueilli et élevé, donc je suis de nature gentil et généreux malgré ma nature de démon, et disons que je n'apprécie pas vraiment les vrais démons, ce qui vivent leur vie sans se soucier des autres. J'ai 5 amis démons, le reste sont d'autres races.

Enfin, je sens que cette fille mijote quelque chose.

-C'est... Lui !

-Ah, c'est Finiel ?

-Euh non... Il s'appelle Elion...

-Ah oui je les confond toujours tout les deux !

Elle m'a dévisagée, elle sentait que je la testai.

-Bon j'espère que tu t'amuses bien ! Salut !

Je suis parti sans regarder en arrière. Je suis parti voir Elion.

-Eh, c'est qui cette fille ?

-C'est ma nouvelle voisine, je me suis dit que vous feriez un joli couple !

Il rigola.

-Elle est très timide et elle est super sympa, vous iriez super bien ensemble ! Depuis ta rupture avec Anouchka, je me suis dit qu'une nouvelle petite amie te ferait du bien.

-Je veux pas qu'on m'arrange des coups. En fait tu as des nouvelles d'Anouchka ?

-Tu t'intéresses encore à elle ? Peut-être qu'en allant la voir tout de suite elle te pardonnera de l'avoir plaqué...

-Je me fais du soucis pour elle c'est tout. Je sais qu'elle m'aimait beaucoup. Bon vu qu'avec toi c'est impossible de parler d'amour, changeons de sujet.

Cette fête a duré environ deux heures, puis tout le monde est reparti chez lui, et j'ai commencé à ranger le désordre.

-Tu veux un coup de main ?

Je me suis tournée. C'était toujours elle, Riaxmalorrashka.

-Qu'est ce que tu me veux à la fin ?

Elle s'est redressée, a froncée les sourcils et souriait, un sourire diabolique. J'avais raison de ne pas la croire.

-J'ai un marché à te proposer.

Chapitre 2 : Chantage ?
Sidonie

-Je crois qu'elle est morte…

Hazel me dévisagea. Cela fait 2 jours qu'elle est revenue, et Élise n'a toujours pas retrouvé ses esprits.

-Sinon j'ai qu'à la bouffer tout de suite !

-Hazel !

Elle partit, l'air vexé. Dès qu'elle franchit le seuil de la porte, Élise toussa et ouvrit les yeux.

-Tiens un verre d'eau. Ça va mieux.

-Oui merci.. Je suis à l'hôpital ?

-Non, tu es chez moi. Enfin je t'expliquerai tout plus tard. Je m’appelle Sidonie !

Elle me sourit, elle n'avait pas l'air paniquée.

-Je m’appelle Élise.

-Je sais, ma sœur Hazel me l'a dit.

-Que s'est il passé en fait ?

Il y eut quelques secondes de silence, je ne savais pas comment lui dire, tout lui dire tout de suite la ferait paniquer, et... Si je ne lui disait rien tout simplement ? Alors que j'allais lui dire un mensonge, on frappa à la porte. Miracle ! Je suis descendue aller ouvrir.

-Bonjour, que puis-je pour vous ?

Un homme grand, aux cheveux bruns et des yeux rouges ainsi que des cornes de démon était à la porte. Il était assez séduisant je dois dire.

-J'ai reçu la mission de surveiller le HAT d'Iae afin de voir que tout se passe bien.

-Et quel est votre nom ?

-Abramelor.

Il entra et je l'invita au salon.

-Où est le HAT ?

-En haut, à l'étage, mais si ça ne vous gène pas, j'aimerai vous poser quelques questions sur votre mission, car je n'ai pas été au courant de votre arrivée, et aussi j'aimerai savoir comment faire avec elle…

-D'accord.

On s’asseya. Je lui demanda plus d'informations sur son travail, et il m'a dit qu'il partirait après la mort du 3ème HAT, et qu'il aimerait bien louer une chambre si possible près du palais.

-Ma maison est dans le royaume de Diore, et donc je suis près à mettre le prix qu'il faut pour avoir une chambre et ne pas avoir à trop marcher pour venir…

-Oh si vous voulez je peux vous donner une chambre au palais même, ce sera gratuit tant que vous vous investirez dans certaines taches ménagères.

On parla de sa location pendant un quart d'heure, puis on monta voir Élise. À l'arrivée d'Abramelor dans la pièce, Élise sursauta et paniqua en voyant les cornes d'Abramelor.

-Qu'est ce que c'est que ce machin ?

-Élise je te présente Abramelor.

-C'est… C'est un démon ? Faites le partir s'il vous plaît!

-Non désolé, je ne partirai pas car je suis…

-Le petit ami d'Hazel !

Il me dévisagea. J'avais oublié de lui dire que je comptai cacher la vérité sur Solorsean à Élise pendant un mois. Ça ne devrait pas être si dur.

-Et il sort d'une soirée déguisée. Ah d'ailleurs ça me fait penser qu'il faut que j’aille.. Acheter des carottes ! Tu viens m'aider Abramelor ?

Je lui pris le bras et je l'emmena hors de la pièce.

-Élise tu peux prendre un livre qui est dans la bibliothèque si tu veux !

J'ai fermé la porte et j’emmenai Abramelor en bas.

Qu'est ce qui t'a pris ???

-Disons que je n'ai pas encore expliqué à Élise pour l'histoire de Solorsean et tout…

-Mais il faut !

-Il ne lui reste qu'un mois à vivre, je ne veux pas lui faire de peine et la faire stresser.

-Et comment tu comptes lui cacher ?

-Laisse moi la nuit et j'aurai une solution.

-Oui mieux vaut te laisser réfléchir, parce que j'ai bien vu ce que c'est que l'improvisation pour toi.

-S'il te plaît, n'en parle pas à ma sœur, je lui expliquerai. Et je ferai en sorte à ce qu’Élise ne vous voit jamais ensemble tout les deux.

-Ben j'espère bien. Je reviens demain, je serai là vers midi avec mes affaires, trouve une solution, montre toi digne d'être la reine d'un royaume.

Et il partit. Quelle journée pourrie... Et je redoute le moment où je devrais expliquer cela à Hazel.


Lorra

-Alors ? Tout a fonctionné ?

-Oui, elle me croit sur parole. Par contre il faudra redouter sa sœur, elle n'est pas aussi naïve.

-Hazel ne m'intéresse pas, je m'en moque qu'elle ne nous croit pas.

-Et qui t'intéresse ?

-Quelqu'un…

-Élise ?

-Je te répondrai pas.

-T'as un vrai but dans cette histoire ou c'est que pour t'amuser ? Et comment tu as été au courant pour cette histoire d'HAT ?

-Tu te rappelles notre marché ? Tu fais ce que je dis sans poser de questions, et je te rendrai ta chienne adorée Victoria.

-J'appellerai plutôt ça du chantage…

-Appelle ça comme tu veux ! Bon maintenant tu vas faire ce que je vais te dire : tu vas faire semblant de rompre avec Hazel, devant Sidonie et Élise.

-Sidonie me demandera pourquoi. Je lui répondrai quoi ?

-Bonne question... Tu lui répondras simplement qu'Hazel ne te mérite pas et que tu veux plus d'elle !

-Ok... Quand est ce que je devrais rompre ?

-Attend la semaine prochaine !

-Ok…

Et je lui fit signe de partir, ce qu'il fit. Il était trop manipulable, Sidonie trop naïve, et Hazel... Elle aussi devrait bien avoir un point faible !

-Lorra !

-Usidans ?

-Arrête de m’appeler comme ça, pourquoi tu ne m’appelles pas „papa“ ?

-Parce que je te considère pas comme mon père !

-Je m'en moques, je le suis.

-Tu es mi-ange, mi-elfe, ma mère un démon, et je suis un démon, donc pour moi mon unique parent, c'est ma mère.

-Tu te considères donc comme orpheline ?

-Oui. Je préfère ne pas avoir le moindre parent en vie, que de t'avoir toi.

-Tu te crois supérieure, tu prends tout les gens de haut, tu te prends pour la plus démoniaque, mais tu n'es qu'une grosse gamine qui n'a aucun avenir.

Je lui ai lancé un regard noir, et je suis partie.

-T'es qu'un gros vieux, la prochaine fois que tu me reparles, je te foutrai une si grosse raclée que tu pourras même pas te relever.


Hazel J'ai une grosse envie de gifler ma sœur Il a fallut qu'elle dise que c'est MON petit ami évidemment... Et j'ai l'interdiction de m'approcher d’Élise, car elle sait que je ferai des conneries. Pourquoi on ne me fait jamais confiance ? Et puis cet Abramelor... Il ne m'inspire rien de bon. Je ne vois pas comment un démon pourrait travailler pour l’État Enfin comme à mon habitude, quand je suis en colère, rien de mieux qu'un verre au bar du coin.

-Ah salut Hazel ! Ça fait 2 semaines que je t'ai pas vu, t'étais ou ?

En y réfléchissant bien, je crois que le barman est mon meilleur ami.

-Je bossais.

On a discuté pendant plusieurs heures, puis un neko s'est joint à notre discussion. Il était très sympa et je crois que je viens de me faire un nouvel ami ! Il s'appelle Finiel, a les yeux bleus et les cheveux bruns, des oreilles et une queue de chat marron.

-Hazel, je te connais depuis 3 heures, mais me ferais-tu l'honneur…

Je l'ai regardé avec de gros yeux. Il allait me demander en mariage ? Il avait pas l'air bourré pourtant.

-De venir à une fête que j'organise samedi ?

J'ai rigolé.

-Avec joie ! Mais il y aura qui ?

-Nous deux, mon meilleur ami Elion et quelques amis à lui, et une fille qui s’appelle Ria.

-Elion... C'est pas un loup-garou ?

-Ouaip ! Et tu peux inviter quelqu'un si tu veux !

-J'ai déjà une petite idée alors.

-Ok c'est pas grave si elle peut pas, j'enverrai mon gatto chez toi dans quelques heures pour savoir si elle peut venir ou pas. Dis lui juste ta réponse, il comprend le langage humain ! Par contre le seul truc qu'il te répondra ce sera „miaou“ !

Il m'a souri. Son sourire me rappelait celui d'Ipsos... Il me manque tellement... Enfin c'est pas le moment de penser à ça. Puis alors qu'on continuait à discuter tout les deux (le barman était reparti travailler), son gatto est arrivé. Puis ils commencèrent à discuter dans leur blabla de chat incompréhensible.

-Je peux te poser une question Finiel ?

-Oui vas-y ?

-Pourquoi ton gatto est déguisé en poulet ?


Élise

Ça fait maintenant 4 heures que j’attends, j'ai lu tout les livres de la bibliothèque, et je ne sais toujours pas où je suis. J'en ai eu marre d'attendre, je suis descendue et je suis arrivée dans un grand hall. Cette maison était si grande ! Elle a du coûté une fortune !

-Qu'est ce que tu fais là toi ?

J'ai sursauté, Abramelor se tenait derrière moi assis sur un fauteuil avec des valises à côté.

-J'en ai marre d'être enfermée, je suis pas votre prisonnière à ce que je sache, je rentre chez moi.

-Ok.

Il n'a pas essayé de m'en empêché. Je suis allé vers la porte et je l'ai ouverte, ça donnait sur une grande rue, et tout les passants avaient des tenues datant du XVIIIè siècle. Quand j'avais vu Sidonie avec une robe de ce genre, j'ai cru qu'elle aussi revenait d'une soirée déguisée. Mais pourquoi il y avait autant de personnes comme ça dans la rue ? Puis j'ai commencé à les examiner. Plusieurs avaient des cornes de démons, d'autres une auréole, d'autre des oreilles d'elfes. Bon, ils revenaient tous d'une énorme fête déguisée. Possible mais peu probable. Et puis je l'aurai su. Parce que si Hazel et sa sœur avaient bien emménages dans ma ville, j'aurai été au courant. Puis j'ai vu une femme. Elle avait des oreilles et une queue de chat mais... Sa queue bougeait. J'ai crié et j'ai fermé la porte brutalement.

-Sidonie n'aurait pas pu te cacher ça pendant un mois entier.

Je l'ai regardé, les yeux en pleurs.

-Explique moi !

-Non j'ai promis à Sidonie de ne rien te dire.

Je me suis avancée vers lui.

-Je t'ai dit de m'expliquer !

-Il ne le fera pas, mais moi si.

Je me suis retournée et Hazel était là et elle puait l'alcool.

-Hazel le fait pas ta sœur va te détester après. Et d'ailleurs à ce que je sache tu n'as pas le droit de voir Élise.

-Je m'en moque, Sidonie me déteste déjà. Et à ce que je sache elle est encore à moi cette maison !

-Non, elle a été donnée à la reine, pas à sa sœur.

-Bon vous vous disputerez plus tard ! Hazel explique moi ce qui se passe.

-Ok. T'es plus sur la Terre, mais dans un monde qui s’appelle Solorsean, et ici il y a des démons, elfes, anges, personnes qui sont à moitié des chats, qu'on appelle neko, des loups-garous, et je crois que c'est tout.

-Et pourquoi je suis là !

-Faut bien du sang humain pour nourrir les vampires !

Je me suis évanouie.

Abramelor Je me demande comment est ce que je pourrais faire semblant d'être le petit ami de cette fille.

-C'est toi le gars avec qui je suis censée sortir ?

-Faut croire que oui.

On s'est tout les deux regardés avec des yeux noirs. Puis la porte s'est ouverte, et Sidonie est enfin rentrée de son marché.

-Oula, c'est quoi cette ambiance et ces yeux noirs ?

Elle n'avait pas l'air d'avoir vu Élise évanouie au sol. J'ai penchée la tête vers son corps sur le sol. Quand Sidonie l'a vue, elle a criée. Je lui ai raconté tout en détail. Elle nous a regardés avec des yeux noirs, bien pires que ceux qu'on se faisaient tout à l'heure Hazel et moi.

-Et bien, vous n'aurez pas de mal à faire croire que vous êtes tout les deux ensemble, vous êtes tout les deux aussi cruels.

Elle est montée, et Hazel l'a suivie car elle voulait lui demander quelque chose. J'ai pris mes valises et je suis montée à l'étage, et j'ai trouvé une chambre vide, je m'y suis installé sans attendre la permission de Sidonie.

J'ai entendu un miaulement et j'ai vu à ma fenêtre un chat marron avec un déguisement de coq.

-Gus ? Qu'est ce que tu fais là ? Finiel t'a envoyé ?

Pourquoi Finiel aurait envoyé son gatto ici ?

-Tu le connais ?

Hazel était derrière moi. Elle était douée pour surgir de nul part.

-Oui.

-Ah OK. Gus, tu pourras dire à Finiel qu'on sera là !

-Et toi tu connais Finiel ?

-Oui. J'imagine que tu viens aussi à sa fête samedi.

-T'y seras ?

-Oui et Élise aussi.

-Élise ????

-Sidonie s'est dit que ce serait mieux qu’Élise découvre le monde extérieur et se fasse des amis.

-Tu sais ce que ça implique qu'elle vienne ?

-Oui, faudra faire semblant qu'on sorte ensemble. Tes amis sont au courant de cette histoire ?

-Non, et mieux vaut pas qu'ils sachent qu'on bluffe, ou du moins pendant qu’Élise sera en vie.

Hazel avait l'air d'imaginer comment on pourrait faire croire qu'on sortait ensemble sans trop en rajouter, sauf que ce qu'elle savait pas c'est que Finiel était le plus gros fêtard qu'il existait, et ça me faisait peur, il fera sûrement des jeux avec des gages, et si l'un de nous perd... J'ai peur d'imaginer ce qu'il va nous donner comme gage.

Chapitre 3 : La fête
Sidonie

Ça fait maintenant 2 jours qu’Élise est au courant pour Solorsean, et elle s'y est déjà habituée, mais je n'ai jamais eu le courage de la laisser sans moi, en espérant que la fête de ce soir se passera bien... Enfin je m'inquiète surtout pour Hazel et Abramelor, faire la comédie toute la nuit, de plus ils se détestent presque, et de toute façon si Élise apprend la vérité, je lui expliquerai tout et je pense qu'elle comprendra, mais j'aimerai que la supercherie perdure, car sinon je redoute l'ambiance dans le château…

-Sidonie, qu'est ce que tu en penses ?

J'avais prêté une de mes robes à Élise, une beige toute simple avec peu de couches.

-Parfaite !

Elle souri et alla se coiffer. Je descendis en bas et je vis Abramelor et Hazel en bas, attendant Élise, et se jetant des regards noirs.

-Vous pensez réussir la supercherie ?

Ils réfléchirent tout les deux. Puis ils se prirent la main et se souriaient. J'ai eu un moment de surprise, puis je me retourna et j’aperçus Élise, maintenant je comprend pourquoi ils ont fait ça.

Ils partirent tout les 3, Élise avait l'air sûre d'elle et Hazel et Abramelor d'un vrai couple. En 4 jours, j'étais devenue très proche avec Abramelor et Élise, mais j'ai l'impression de m'être éloignée d'Hazel…

J'espère que la soirée se passera vraiment bien.


Abramelor

Hazel tenait ma main et souriait, puis elle a posée sa tête sur mon épaule, et je lui ai caressée ses cheveux.

-Vous formez un très joli couple !

J'ai souri, et Hazel avait l'air dans ses rêves, je ne sais pas si elle avait entendue. On marcha environ pendant un quart d'heure et il commençait à faire nuit. On arriva devant leur maison et on sonna, avec dix minutes de retard.

-Ah enfin Hazel on t'atten... AAAAAH

Finiel, qui nous avait ouvert la porte, poussa un hurlement. Elion son meilleur ami arriva, puis tout les autres invités suivirent.

-Filion ! Ça va ?

-Hazel... Tu sors avec Abramelor ?

-Euh... Oui.

Elle avait prit un petit air surpris, et tenait ma main délicatement, elle avait l'air très naturelle dans son jeu, moi je ne l'étais pas. Je l'ai regardé.

-Pourquoi tu leur a pas dit ?

-Ben je savais pas que tu les connaissais !

-Mais je te l'ai dit !

-Hier, et j'ai pas revu Filion depuis !

-Allez les deux, c'est pas le moment de se disputer !

Élise respirait la joie de vivre, pourtant elle sait que ses jours sont comptés. Les invités se demandaient qui était Hazel, Filion avait l'air d'être le seul à l'avoir déjà rencontrée. Et alors qu'on faisait les présentations, une invitée, un verre à la main, est venue dans le hall. Pendant tout ce temps elle était restée dans le salon.

-Ab... Abramelor ?

J'ai ouvert de grands yeux et j'ai regardé Elion.

-Sur la liste des invités y'avait pas écrit que Lorra venait !

-Si, mais sous le nom de Ria ! Avec son nom, pas étonnant qu'elle ait autant de diminutifs.

-Bibou, tu la connais ?

-Euh oui…

-Abramelor je peux te parler seul à seule s'il te plaît ?

C'était la première fois que Lorra me disait s'il te plaît


Hazel

J'ai pris un air de jalouse et j'ai jeté un regard noir à cette démone. Abramelor est partie dans la cuisine discuter avec cette fille, et Élise et moi ainsi que les autres sommes partis vers le salon. Je suis allée directement vers Filion, et Élise me suivait, avait l'air de vouloir en savoir plus.

-Filion tu sais qui est cette fille ?

-Elle s'appelle Riaxmalorrashka. Elion et moi la surnommons Ria, mais Abramelor et d'autres personnes la surnomment Lorra.

-Tu sais quoi d'autre à propos d'elle ?

Il me regarda et esquissa un léger sourire.

-T'es jalouse ?

-Disons que je n'ai pas confiance en Abramelor pour ce qui concerne les autres filles.

Abramelor et Ria revinrent dans la pièce. Je me suis jetée sur Abramelor.

-C'est qui cette fille ? Qu'est ce qu'elle t'a dit ?

-Ça te regarde pas.

Je l'ai regardé de travers. A vrai dire, je m'en moquais de cette fille, mais il fallait jouer le jeu. Mais je me demandais bien à quoi jouais Abramelor.

Je suis partie en colère et j'ai discuté avec Élise, puis j'ai remarqué que Ria passait la soirée à m'observer. J'en ai eu marre et je suis partie vers elle.

-Qu'est ce que tu me veux, tu m'observes depuis tout à l'heure !

Tout le monde nous regardait.

-Je me demandai juste ce que faisait Abramelor avec une fille comme toi.

Je l'ai giflée, et elle m'a rendue ma gifle. Et on a commencé à se battre, je me battais réellement contre cette fille pour ce qu'elle venait de dire, je ne jouai plus la comédie. Elion, est venu et nous a séparés. Abramelor m'a pris les bras et m'a éloigné. Elion lui s'est occupé de Ria.

-Désolé Filion, on rentre.

-Non c'est bon. On reste, je vais me calmer.

-Hazel ! Tu as beau faire ce que tu veux, tu restes la princesse vampire d'Iae, celle qui tenait tête à tout le monde, celle qui ne pleurait jamais, celle dont le nom faisait craindre certains enfants. Hazel la cruelle.

J'avais envie de partir, mais je sais que ça ferait plaisir à Ria, et je sentais qu'en partant je soulagerai aussi Abramelor d'un gros poids.

Tout le monde nous regardait. Comment voulait il qu'on ait l'air d'être un couple si il ne faisait aucun effort. J'ai souri.

-Je ne partirais pas avant la fin de la soirée. Et comme je l'ai dit, je vais me calmer. Désolé Filion si cette soirée a plutôt mal commencée.

Je suis repartie en souriant vers le bar. Filion est venu vers moi.

-Tu sais j'ai crié quand je vous ai vu ensemble car je connais Abramelor, et jamais j'aurai imaginé qu'il sorte avec un vampire. C'est pas son genre. J'imagine que vous allez rompre, si c'est pas déjà fait.

-Eh bien en fait on est jamais sorti ensemble.

Il m'a regardé bizarrement.

-C'était juste une bêtise de ma sœur, elle a dit à Élise qu'on sortait ensemble et le fait qu'on soit ensemble rendait Élise si heureuse... Donc on a fait la comédie. D'ailleurs Abra fait quoi comme boulot exactement ?

-Serveur.

-Ah d'accord.

J'ai dévisagé Abramelor. Il avait bien menti sur toute la ligne. J'avais envie de lui mettre une gifle, et à Ria aussi si elle s'interposait, mais j'avais déjà fait assez de dégâts.

-Il y a un problème ?

-Non non tout va bien.

Elion vint vers nous.

-Eh ben, Filion comme d'habitude tes fêtes sont des carnages ! Sinon j'ai pas pu m'empêcher d'écouter votre conversation, et bravo Hazel tu as borné tout le monde…

-Merci.

-Sauf moi.

-Comment ça ?

-J'ai travaillé dans la politique jusqu'à... La semaine dernière, je me suis fait viré. Enfin le problème n'est pas là. Je peux te parler en privé s'il te plaît ?

-A propos de quoi ?

-Ipsos.

J'ai posé mon verre et je suis partie avec lui.


Lorra

-20 minutes avant-

-Lorra ? Qu'est ce que tu fais ici ?

-Je te rappelle que je suis amie avec Elion. Et ça tombe bien que tu sois là, j'avais quelque chose de très important à te dire.

-Ah oui ?

-Gros changement de plan faut tout refaire. Ipsos, le dauphin des elfes, a été libéré de prison.

-Pourquoi ?

-Demande du roi des elfes. D'ailleurs tout le monde se demande pourquoi il a attendu 1 mois pour faire ça.

-Et en quoi ça va gêner ?

-Pas que ça. J'ai appris qu'Elion a travaillé pour la politique et il est au courant pour les HAT. Et le fait qu'Hazel soit amie avec Filion va déranger, car elle va sûrement se lier d'amitié avec Elion.

-Ça devient trop dangereux ! On va se faire prendre alors !

-Non. Car j'ai le Président en personne sous mon aile.

-Qu...Quoi ?

-Je t'en dis pas plus. Enfin voilà, ce soir provoque Hazel, je ferai pareil de mon côté, fait en sorte à ce qu'elle rompe. Et débrouille toi pour qu'elle quitte cette fête avant 22 heures.

-Pourquoi ?

-Fait ce que je te dis c'est tout. Et après tu iras voir Sidonie, et une fois la bas tu leur expliqueras que tu as fait ça car tu as appris l'ancien métier d'Elion et qu'il n'allait jamais croire à un magnifique couple entre toi et Hazel, avec ce qui s'est passé avec Ipsos. Ensuite fais toi discret, et repart vivre chez toi en disant que tu as changé de mission. Tu trouveras ta chienne Victoria dehors dans le jardin.

-Ok. Bon et bien à plus tard.

Il est parti. Je regrette déjà d'avoir dit que j'avais un lien avec le Président. Enfin je n'avais plus besoin de lui. Mais pourtant au fond de moi j'ai l'impression de regretter surtout le fait de libérer Abramélor.

Elion -Que se passe-t-il avec Ipsos ?

-Il a été libéré.

Elle avait les larmes aux yeux.

-Et tu sais où il est à l'heure qu'il est ?

-Malheureusement non. Mais Finiel le sais je crois.

-Merci !

Elle me prit dans ses bras, et partit en courant vers Finiel. Je me suis tournée vers Ria, qui était cachée dans la pièce depuis tout à l'heure.

-Tu es bien trop gentil tu sais !

-C'est l'amie d'un ami. Je la considère comme une amie !

-Et moi, je suis ton amie ?

Elle m'a regardé d'un air moqueur.

-Je ne considère pas la fille de mon patron comme une amie.

-Mais maintenant que tu as démissionné, il n'est plus ton patron, donc on peut faire ce qu'on veut…

Elle toucha ma chemise. Ses yeux rouges étaient prêts à intercepter le moindre regard douteux de ma part, mais je la regardai de haut, j'avais confiance en moi, et cette démone ne me déstabiliserai pas. Alors j'ai souri. Un sourire niais, qui pouvait dire beaucoup de choses, mais Ria comprit ce que j'ai voulu dire. Elle m'a giflée et a reculée l'air terrorisée.

-Tu... Tu m'as manipulée...

0 28
  • Voter
  • Répondre
JealyJ
RebyRina
Akemi7
Oméga
0
• 1/30/2015

Oméga qui s'emmêle les pinceau et qui invente des personnges XDDD

0
• 1/30/2015
Une humaine qui s'appelle Jeanne... Sa me dit quelque chose pas vous? c:
0
• 1/30/2015
Si c:
0
• 1/30/2015
Ah j'me disais bien aussi c:
0
• 1/30/2015

Non mais gros manque d'inspiration quoi :'( et j'aime pas renommer mes personnages, j'ai du déjà faire ça deux fois avec Lorra à cause de problèmes personnels, et avec Usidans XD

0
• 1/30/2015

J'ai ENFIN pu finir la chapitre 1 Yipiii onionOnion)Onion5Onion) C'est ptn de trop bien bravo Jubi :D

0
• 1/30/2015

Merci *-*

0
• 1/30/2015

De rien OnionD

0
• 2/23/2015

Solorsean (pense) pourquoi ce mot me fait penser à la Lune? (pense)

0
• 5/8/2015

Suite postée ;)

J'ai mis deux chapitres pour m'excuser de l'attente x) mes chapitres sont sous des modèles, nommées Solorsean_-_Introduction ou Solorsean_-_Chapitre_1 etc... Je vous laisse modifier si vous voyez des fautes ! :D

Écrire une réponse…